Les « Fit Moms », nouvelles stars des réseaux sociaux

Les « Fit Moms », nouvelles stars des réseaux sociaux

En pleine grossesse, elles continuent de s’entraîner comme des warriors et affichent un ventre étonnamment plat sur Instagram. Ces “Fit Moms” font le buzz et suscitent autant de réactions positives que de critiques.

Être enceinte n’est pas une excuse pour ne pas s’entraîner !

Pour revenir aux origines de cette tendance, il faut remonter à 2013 où Maria Kang, une américaine fan de fitness posait avec ses trois enfants en affichant des abdos en béton avec le message “What’s your excuse ?”, affirmant ainsi que que devenir maman n’est pas une excuse pour relâcher ses efforts et prendre du poids.

C’en est alors fini du mythe du sport interdit pendant la grossesse et des kilos impossibles à déloger après l’accouchement !

Malgré l’indignation de beaucoup, l’exemple de Maria Kang a fait boule de neige et de nombreuses femmes enceintes s’en inspirent et surfent désormais sur le hashtag #FitMom . Elles exhibent ainsi un corps quasi-parfait et continuent de pratiquer intensément musculation, crossfit ou sports de combat quasiment jusqu’à terme…



Dès après l’accouchement, elles retrouvent un corps tonique avec des tablettes de chocolat bien visibles et reprennent leurs activités physiques à peine sorties de l’hôpital.
Ensuite, en toute logique, elles ne lâchent rien, quitte à utiliser bébé en guise d’haltère ou en pratiquant le “Fit Poussette” !

 

Des professionnelles du fitness

Qu’on ne s’y trompe pas : ces femmes sont, pour une large majorité d’entre elles, des pro du fitness qui donnent une image assez peu réaliste de ce qui est possible quand on ne passe pas plusieurs heures par jour à s’entraîner. Leur corps est donc préparé à fonctionner à plein régime même durant la grossesse et leur masse musculaire initiale leur permet d’avoir un métabolisme à toute épreuve. Il leur est ainsi plus facile pour elles de limiter la prise de poids durant la grossesse et de retrouver une silhouette sans défaut peu de temps après avoir accouché.

Faire du sport enceinte, oui ! Mais avec mesure !

Il est loin de temps où l’on considérait la grossesse comme une sorte de maladie et que l’on recommandait aux femmes de s’abstenir de toute activité physique pendant 9 mois. Désormais, les médecins s’accordent sur le fait que faire du sport de manière raisonnée est excellent aussi bien pour la mère que pour l’enfant. Mais, ils recommandent des activités douces, sans impact et qui ne provoquent pas de contractions, susceptibles de provoquer une naissance prématurée. En outre, la grossesse et l’accouchement sont déjà de sacrées activités physiques en tant que tels, inutile de se rajouter de la fatigue !

Le risque d’une prise de poids insuffisante

L’autre problème que pose le phénomène “Fit moms” est celui de la prise de poids pendant la grossesse. Car le secret de ces futures mamans pour garder leur six pack, c’est de s’entraîner intensément tout en contrôlant drastiquement leurs apports caloriques ! Et là, le bât blesse: ne pas prendre assez de poids lorsque l’on est enceinte est néfaste pour le développement du fœtus.

Quoiqu’elles puissent susciter l’admiration et en inspirer certaines, les “Fit Moms” sont vues par leurs détracteurs comme de pures égoïstes qui ne pensent pas à la santé de leur enfant… On ne saurait leur donner tout à fait tort…

Prudence donc et au diable les sourires ultra bright et les tablettes de chocolat de ces “mamans en forme”, le bien-être de la mère et de son enfant sont les seules données qui comptent vraiment !