8 bonnes raisons de continuer de s’entraîner pendant l’hiver

hivers

8 bonnes raisons de continuer de s’entraîner pendant l’hiver

Winter is coming ! Ça ne vous aura pas échappé. L’hiver arrive et avec lui, on a parfois envie de mettre l’entraînement de côté pour chiller davantage – en plus, il y a plein de chouettes séries en ce moment…

Seulement, malgré nos aspirations au cocooning, l’hiver est la meilleure période pour maintenir une activité physique et voici pourquoi !

1- Éviter de choper le premier virus qui passe

giphy

Grippe, gastro, rhino… C’est le trio gagnant des soucis hivernaux.

Pour mettre toutes les chances de son côté et éviter de passer plusieurs jours coincé au lit, on ne manque pas une occasion de s’entraîner !

En effet, en parallèle à une alimentation riche en vitamines et en sel minéraux, l’exercice physique est excellent pour booster ses défenses immunitaires. Idéalement, on essaie d’alterner exercice en salle et dehors pour plus de résultats !

2- Garder le moral

depressed

Températures en chute libre et nuit qui tombe à 17h30, nous sommes nombreux à avoir le moral un peu en berne au début de l’hiver…

Bouger régulièrement permet de faire le plein d’endorphines et de garder le sourire même par 5°C et sous la pluie !

Du même coup, on évite la cohorte des problèmes liés au stress : maux de tête ou de ventre, tensions musculaires, douleurs lombaires…

3- Dormir comme un bébé

insomnie

Entre le changement d’heure, le manque de soleil, le stress des fêtes de fin d’années… , les insomnies ne sont jamais très loin.

S’entraîner régulièrement permet de créer une « bonne fatigue » et d’établir un rythme de vie sain surtout si on décide de se lever plus tôt le matin pour aller à la salle.

Eh oui, quand on doit sortir du lit à 6h30 pour faire du sport avant d’aller au travail, on est moins tenté de zoner sur le canap plutôt que d’aller se coucher à une heure décente !

4- Pouvoir savourer les soirées raclette (ou pizza)

pizza

Qui dit temps froid, dit soirée raclette, non ? Et on ne parle même pas des agapes de Noël et du Jour de l’An… L’hiver, c’est LA saison du comfort food !

Et puis bon, sous nos gros pulls, les petits bourrelets se voient un peu moins, non ? Oui, sauf quand il s’agit de se mettre sur son 31 le jour du réveillon et que l’on constate les dégâts !

Là, il n’y a pas de secret, pour éviter la débâcle, il faut bouger et dépenser autant ou plus de calories que ce que l’on consomme. Alors, on se la fait cette petite séance de HIIT post orgie fromagère ?

5-Limiter les excitants

coffee

Qui dit fin d’année dit souvent regain de stress au boulot et fatigue (oui, on est déjà nombreux à rêver de nos vacances de Noël !). Résultat : on force un peu trop sur le café, le Redbull ou la clope pour essayer d’évacuer les tensions et gagner un peu d’énergie… Sauf qu’en général, on obtient l’effet inverse…  En s’entraînant régulièrement, on se déstresse plus facilement et on gagne vraiment en énergie – et sans effet secondaire à court ou long terme !

6- Savourer des bains bien chauds

bath

Parce que… mmmm, rien de mieux qu’un bon bain chaud pour se détendre quand on rentre de la salle et qu’il fait froid dehors. On en connait pour qui c’est une véritable source de motivation !

7- Se la péter sur les pistes

ski

À la montagne, il y a ceux qui font du sport une fois par an quand ils enfilent leurs chaussures de ski et les autres… Et,  ces derniers ont toutes les chances d’être en bien meilleure condition physique ! En adoptant un bon rythme conjuguant cardio et renforcement musculaire, on est au top sur les pistes et on évite les blessures. (Que le premier qui n’a jamais ruiné ses vacances à la montagne avec une entorse le premier jour lève la main !)

8- Être déjà prêt pour l’été

ete

Au printemps, c’est toujours la même rengaine : il faut se remettre au sport pour être prêt pour la plage… Sauf que quand on ne s’est pas arrêté de l’hiver, on n’a pas besoin de se stresser et d’essayer de se motiver dès les premiers rayons de soleil : on est déjà accro ! On évite du même coup une reprise souvent douloureuse après des mois d’hibernation et un régime drastique pour rentrer dans son maillot !