Bien-être : 5 trucs simples pour réussir votre détox printanière

Bien-être : 5 trucs simples pour réussir votre détox printanière

Indéniablement, le terme détox est à la mode. Cela en devient même, chez certain(e)s une espèce de religion ! Sommes-nous réellement « intoxiqués » comme on voudrait parfois nous le faire croire ? La réponse n’est pas si évidente. Oui, notre corps est tout à fait capable de se débarrasser tout seul des toxines qu’il accumule. Mais pour autant, après l’hiver, il a parfois besoin d’un petit coup de pouce pour se remettre en route.

Il y a détox et détox

Concrètement, la détox n’est pas faite pour perdre du poids – même s’il est possible de perdre 2-3 kg. L’idée est davantage de se rééquilibrer, de faire le plein d’énergie et d’aborder le renouveau du printemps sur de bonnes bases.

Il y a les afficionados des mono-diètes, des cures de jus ou même du jeûne. Pourquoi pas ? Mais, ces méthodes – du moins sur plus de deux jours, ne sont pas vraiment adaptées aux personnes qui font du sport régulièrement ! Car les sportifs ont besoin d’énergie pour carburer. Si vous vous sentez l’âme d’un ascète, vous tentez la mono-diète (ne consommer qu’un seul aliment – par exemple des pommes, du raisin ou du riz) ou la cure de jus pendant une journée – de préférence un day off.

Mais afin de ne pas épuiser notre organisme, l’idéal est de miser sur une détox soft qui permet de faire un bon reset sans pour autant avoir l’impression de se priver ni de risquer carences et crises d’hypoglycémie !

5 trucs pour une détox en douceur

La détox est en soi un mode de vie dont on peut appliquer les préceptes toute l’année mais le printemps est particulièrement propice pour remettre les pendules à l’heure ! Car on s’est souvent un peu (trop) lâchés sur les plaisirs de l’hiver et que l’on a parfois été un peu moins réguliers à la salle de sport…

Voici 5 trucs simples pour relancer la machine et se détoxifier sans (trop) se prendre la tête :

1- On s’hydrate

L’hydratation, c’est le B.A.ba  de toute détox qui se respecte. Et quand on dit hydratation, on ne dit pas boissons de l’effort, jus de fruits, sodas ou bière. C’est d’eau dont notre corps a besoin ! On mise sur 2 litres/jour voire plus quand on s’entraîne. Pas de risque de se noyer : l’eau hydrate tous les organes et chacune de nos cellules.  Elle permet à notre corps d’évacuer les toxines d’une alimentation trop salée, grasse ou pauvre en nutriments et minéraux…

Si boire de l’eau comme ça vous rebute, vous pouvez l’aromatiser en ajoutant dans la bouteille des feuilles de menthe ou des écorces de citron ou encore miser sur des tisanes ou du thé vert (sans ajouter de sucre). Profitez-en pour diminuer voire supprimer le café, acidifiant et souvent déshydratant quand on le consomme à forte dose.

2- On passe au vert

Asperges, aubergines, laitue, artichaut, épinards, haricots verts, concombre, blettes, carottes nouvelles… Le printemps est la saison parfaite pour mettre plus de légumes dans notre alimentation ! On essaie de faire en sorte qu’ils constituent au moins 50% de nos assiettes, en alternant cru et cuit. C’est un must pour faire le plein de vitamines, de minéraux et d’anti-oxydants ! Ils sont également riches en fibres qui nettoient nos intestins et améliorent le transit.

Bref, des concentrés d’énergie et de bien-être !

3- On zappe la junk food

En période de détox, on pense avant tout home-made et on évite tout ce qui est trop gras, trop sucré et/ou trop riche en sel. Les plats tout préparés et la junk food tendent à épuiser notre organisme car ils lui demandent beaucoup d’énergie pour être digérés. En outre, ils sont généralement bien trop riches en sel, en graisses saturées et pauvres en nutriments de bonne qualité. Envie d’un burger ? Oui, mais fait maison – et avec une bonne portion de légumes à la place des frites !

4- On transpire

Faire du sport est un excellent moyen de faire la peau aux toxines ! L’idéal est de bouger au moins 30 minutes par jour à un rythme modéré. On retrouve une bonne régularité dans ses entraînements sans pour autant en faire trop – l’idée n’est pas de se retrouver sur les genoux le 21 juin ! Et, on profite du week-end pour s’activer en plein air, histoire de faire le plein d’oxygène et de vitamine D qui nous a sacrément fait défaut durant l’hiver !

On n’hésite pas non plus à aller régulièrement au sauna ou au hammam, pour transpirer un bon coup et dénouer les tensions accumulées dans le corps.

5- On s’écoute

La détox, c’est aussi s’accorder des breaks et prendre du temps pour soi. Alors, on ne joue pas les Iron Man H-24, on s’efforce de bien dormir et quand on peut, on s’accorde même des siestes. On s’allège d’un maximum de contraintes. On peut aussi tenter, au moins passé 19h et le weekend, une petite digital detox.

Eh oui, la détox, ça passe aussi par la tête !